De quoi traite-t-on en coaching ?

Chaque problématique est singulière et c’est ainsi que je l’aborde. Les objectifs ont trait pour la plupart à une volonté de se développer personnellement ou de développer ses compétences, voire son influence pour performer davantage en entreprise. Certains souhaiteront, par exemple :

  • Travailler sur leurs propres objectifs (clarifications, cohérence par rapport à ce que l’on est, contraintes et opportunités relatives à l’environnement dans lequel nous évoluons)
  • Travailler sur les problèmes rencontrés au quotidien, leurs causes et les symptômes qui en découlent
  • Appréhender le changement (analyse de la situation actuelle/future)
  • Avoir une meilleure connaissance de soi (sentiments, comportement, valeurs)
  • Être en équilibre (gestion du stress)
  • Développer leur assertivité
  • Maîtriser des techniques de communication opérantes
  • Mieux gérer les conflits
  • Motiver leurs équipes, etc.

Souvent ce sont les situations de changement qui engendrent un besoin de coaching. Une prise de poste, un départ de l’entreprise, une nouvelle hiérarchie, autant d’incertitudes qui peuvent générer un mal-être, une perte de repères. Le coach ne va pas conseiller son client, ni lui donner un avis sur la situation qu’il vit. Par son savoir-faire, le coach va permettre au coaché d'identifier ses atouts et les ressources sur lesquelles il peut s'appuyer, donc développer son potentiel pour résoudre les problématiques qu'il rencontre par lui-même.

Le coach tel que je l’envisage n’intervient pas à la place de. Il apprend au coaché à puiser dans ses ressources pour apporter une réponse juste à la situation qu’il vit.

Le coaching est une démarche durable dans le temps. Au contraire d’un conseil, ou d’une formation que l’on oublie, le coaching mobilise deux personnes. Le coaché va véritablement se mettre au travail durant les échanges, c’est cela qui va garantir l’appropriation de ce qui émerge en coaching.